DE| FR| IT| Contact

Les chamois apprécient les endroits bien ensoleillés

Les chamois sont parfaitement adaptés à la vie en altitude. Ils préfèrent les zones situées en lisière de forêt. Grâce à leur faculté d’adaptation, ils sont capables de survivre au climat inhospitalier de l’hiver.

Les versants raides orientés sud sont des quartiers d’hiver particulièrement appréciés par les chamois. Ces pentes sont en effet recouvertes de peu de neige, car la masse glisse ou fond avec la chaleur du soleil ou est soufflée par le vent. C’est là que les chamois trouvent leur maigre nourriture. Lorsque le manteau neigeux est plus mince, les chamois peuvent dégager le chemin avec leurs pattes antérieures et ainsi parvenir à trouver de quoi se nourrir.

La proximité de parties rocheuses très escarpées où ils peuvent se reposer en toute sécurité est également importante. Mais les quartiers d’hiver idéaux sont rares. C’est pourquoi les chamois sont beaucoup plus limités dans le choix de leurs quartiers d’hiver que de leurs quartiers d’été.

Quartiers des chamoix en été et en hiver

Illustration 1:
Les quartiers d’hiver des chamois sont beaucoup plus petits que leurs quartiers d’été

Quartiers en été Quartiers en été
Quartiers en hiver Quartiers en hiver

Actifs toute la journée

En hiver, la nourriture est rare et difficile d’accès. Les chamois sont donc actifs toute la journée afin de trouver suffisamment de nourriture. En été, en revanche, la nourriture est abondante si bien qu’ils peuvent s’accorder une période de repos aux environs de midi et cependant ingérer plus de nourriture qu’en hiver.

Pendant la saison froide, les chamois réduisent considérablement le volume de leur panse. Afin de maintenir la rumination, il est indispensable d’en assurer un remplissage minimal. De plus petite taille, l’estomac a aussi besoin d’une quantité de nourriture moins importante. Une absorption de nourriture régulière est par contre nécessaire, ce qui rend les chamois d’autant plus sensibles aux dérangements.

Activité en été et en hiver

Illustration 2: Activité journalière des chamois en été et en hiver

Noir et épais

En automne, les chamois troquent leur légère et claire fourrure estivale contre un habit d’hiver épais et foncé constitué de poils de jarre et, au-dessous, d’un fin duvet. Leur manteau d’hiver se réchauffe rapidement au soleil en raison de sa teinte foncée. Les chamois peuvent ainsi se laisser réchauffer passivement par les rayons du soleil. Mais cette épaisse fourrure les protège également très bien contre le froid. Pour se rendre compte de son pouvoir isolant, il suffit d’observer un chamois recouvert de neige. Cette couche reste sur le pelage et ne fond pas.

Bouc de chamois

Chamois mâle avec son pelage hivernal sombre

Trace de chamois